L’X relève le défi du StartUp Week-End

L’Ecole Polytechnique de Paris, s’est essayée à la rentrée, au « Startup Weekend », un événement d’entreprenariat, connu à l’échelle internationale et sponsorisé par Google. Deux Genius étaient présents sur le campus de la prestigieuse école d’ingénieurs pour y assister. L’un deux a décidé de témoigner, l’occasion de découvrir une manifestation qui pourrait bien avoir lieu prochainement au sein de notre chère université…

image00

Présentation

 

Les Startup Week-end sont des événements organisés à travers le monde.

http://startupweekend.org

Les participants sélectionnent des projets, sur lesquels ils travaillent ensuite en équipe pendant 54 heures, (presque) sans interruption. Les projets sont ensuite, mis à l’épreuve par un jury qui récompense les meilleurs d’entre eux.

Meetharry et Optimiam sont deux start-up lancées grâce à un Startup Week-End, dont on aura l’occasion de vous en parler un peu plus tard.

Témoignage

 

Vendredi

18h30

J’arrive sur le campus de l’X, je m’y perds tant celui-ci est vaste. Je participe en tant que « businessman ». D’autres sont « designers », ou « développeurs ». A chaque catégorie est associée une couleur de T-shirt, façon de faire apparaître la compétence principale des différents participants.

Les porteurs de projet commencent à « pitcher », ils ont moins d’une minute pour convaincre leur audience de les rallier, et pour présenter leur projet. Les profils des intervenants sont relativement variés : du geek au pompier, en passant par le cadre dans la cinquantaine.

21h30

Composition des équipes. Certains projets ne trouvent pas grâce aux yeux des participants.

On sert le dîner : Sushi à volonté, pour bien commencer.

22h00

J’intègre un projet basé sur les beacons*, des bornes locales permettant d’envoyer des offres promotionnelles ciblées à un détenteur de smartphone. Nous sommes six. Notre brainstorming dure  jusqu’à très tard dans la nuit. Les sushis, dont on n’hésite pas à s’empiffrer, nous sont d’une grande aide pour ne pas flancher physiquement.

3h30

Fin du travail : nous sommes exténués. Mais on a plutôt bien avancé. On part se coucher dans une salle de classe, avec les autres équipes. On dort sur des lits Picot (lits militaires). Les plus chanceux ont une chambre sur le campus. Mais la nuit courte et dans ces conditions précaires, fait partie intégrante de l’expérience d’un Start-up Weekend.

Samedi

8h00

J’ai mal dormi. Après le petit-déjeuner, on repart sur les mêmes bases que la veille. Les « businessmen », dont moi, essayons de trouver un modèle économique viable pour notre startup.

12h00

Grand moment de ce weekend : l’association Burger de Polytechnique (Oui, elle existe !) investit les lieux et nous offre un délicieux repas. En plus le soleil était au rendez-vous, petit moment de détente.

13h00

Reprise du boulot. Les mentors arrivent pour nous conseiller.

Principal reproche: notre application favorise le spam de ses utilisateurs. Nous pensions que le ciblage permettrait de contourner cet écueil, mais la remarque est justifiée.

16h00

Après de longues discussions, on décide de « pivoter », c’est-à-dire de modifier notre business plan, suite à une invalidation de certaines hypothèses. Mais ça ne fait pas consensus, quelques désaccords émergent. On travaille sur ce « nouveau projet » jusqu’au repas.

20h00

Les pizzas arrivent, divers parfums sont proposés, j’opte pour la pizza tartiflette. Ensuite reprise du travail.

21h00

Feu d’artifice proposé par l’école Polytechnique en l’honneur de la fête de la science.

21h30

Deux personnes décident de quitter l’équipe, suite aux désaccords de l’après-midi.

22h00

On continue l’aventure malgré ces abandons, on veut vivre l’aventure jusqu’au bout. J’hésite alors, avec un développeur, à orienter le projet dans une direction encore plus éloignée du projet initial. Nous sommes très motivés mais faisons face au refus de nos coéquipiers. Nous privilégions alors la conservation du groupe.

On travaille sur les aspects techniques du projet pendant la nuit.

Dimanche

9h00

Encore une nuit bien courte ! La fatigue se fait ressentir.

11h00

La cérémonie finale approche et les incidents de la veille nous ont fait prendre du retard sur les autres équipes. Nous devons avancer.

12h00

Repas indien. Ce week end-est aussi une formidable expérience culinaire !

13h00

Certains mentors continuent de nous donner des conseils pour « pitcher », ou encore pour le Business model.

On peaufine notre présentation, l’heure des pitchs approche.

17h00

Début des pitchs. Les 16 équipes ont 4 minutes pour convaincre le jury. Que le meilleur gagne !

19h00

Fin des pitchs. Les jurés se retirent pour délibérer.

Trois projets sont primés.

Je décide de partir, exténué, mais avec une grande satisfaction d’avoir découvert le startup weekend, et la possibilité de réellement « créer » sa start-up en quelques heures.

A quand un Startup Weekend à Dauphine ? …

Découvrez ici le palmarès du Startup Weekend :

http://www.hervekabla.com/wordpress/palmares-du-second-startup-weekend-a-polytechnique-swx/

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>