WorldCraze, la plateforme du Shopping international

A Paris, cité cosmopolite par excellence, tout produit, quel qu’il soit, parait a priori à portée de main. On se dit qu’à la rigueur, l’on trouvera sa löwenbräu à l’epicerie allemande du cote de la porte Saint-Martin, ou sa Tsingtao chez les frères Tang, aux Olympiades. On ira meme jusqu’à faire un tour dans quelque obscur bouiboui de Château-rouge si l’on raffole de manioc et autres racines exotiques. Dans tous la plupart des cas, le précieux sésame n’est qu’à quelques encablures de métro et en général il suffit de débourser quelques euros pour se l’approprier. Mais si vous le croisiez chaque jour ? A quelques mètres, dans la valise de ce touriste libanais, ou là-bas, au fond du sac de cette souriante étudiante canadienne, tous deux fraichement débarqués de leurs avions. C’est pour vous mettre en relation avec ces voyageurs qu’existe Worldcraze. Avant leur arrivée en France ceux-ci se chargent de vos achats dans le pays où ils se trouvent, et touchent un bonus pour rémunérer leur service. Ainsi que vous recherchiez un produit, ou que vous soyez vous-même voyageur, ce site pourra vous être utile.

Bien entendu Worldcraze sert aussi à profiter de différences de prix. L’idée a d’ailleurs germé dans l’esprit de Frédéric Simons, cofondateur de la plateforme, au cours d’un voyage aux Etats-Unis où il remarque que les jeans Levi’s sont 70% moins chers qu’en France. Il lance alors Worldcraze en 2012, s’associant à Guillaume Cayard. L’entreprise française a depuis participé à plusieurs programmes dédiés aux startups, dont un avec l’école d’informatique de Xavier Niel  » 42 « , et a déjà attiré l’attention de géants de l’informatique comme Google, Facebook, ou Amazon.

 

 

 

 

 

 

 

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>